Les stages de la promotion 2014-2015

Pour information, voici la liste des organismes où les étudiants de la promotion 2014-2015 du Master juriste du sport seront en stage cette année :

– AS Béziers Hérault,

– ASVEL,

– District Côte d’Azur FFF,

– Fédération Albanaise de Football,

– Fédération Algérienne de Football,

– Fédération Française de Basket-Ball,

– Fédération Française de Football,

– Girondins de Bordeaux,

– Kraken,

– Ligue Côte d’Azur de Handball,

– Montpellier Hérault Rugby,

– OGC Nice,

– Ville de Nice.

Merci à tous ces organismes et bon stage aux étudiants !

Les recommandations de la Cour des comptes pour améliorer la lutte contre le dopage

Le rapport annuel de la Cour des comptes publié mercredi dernier passe au crible la politique nationale de lutte contre le dopage et fait des propositions pour une plus grande efficacité.

Voir l’article sur : http://yourzone.beinsports.fr/sport-les-recommandations-de-la-cour-des-comptes-pour-ameliorer-la-lutte-contre-le-dopage-86888/

Le dernier mercato des agents ?

Les agents de joueurs vont bientôt perdre le monopole de représentation des joueurs selon les règles de la FIFA.
Voir l’article sur http://yourzone.beinsports.fr/football-fifa-le-dernier-mercato-des-agents-85065/

Fabien Galthié, un salarié en sursis

3ème journée d’études des étudiants du M2 Juriste du sport

Les étudiants de la promotion 2013-2014 présenteront leurs travaux de recherche vendredi prochain à partir de 16h30 en salle 205 JE MJS 2014

Programme

16 heures 30 : Marc Peltier, directeur du Master Juriste du sport.- Propos introductifs.
16 heures 50 : Meriem Chafra.- La dissolution des associations de supporters.
17 heures 10 : Didier Garofalo.- Existe-t-il un droit du travail spécifique au sport ?
17 heures 30 : Sacha Mateo.- Le syndicalisme et le sport professionnel.
17 heures 50 : Corinne Tintignac.- Avocat ou agent sportif.
18 heures 10 : Débats.

Entrée libre

Ribéry, Froome : bref aperçu sur l’usage de glucocorticoïdes.

L’actualité sportive nous invite à revenir sur l’usage de glucocorticoïdes. Ces hormones de synthèse peuvent être utilisées, notamment, par les patients atteints de maladies pulmonaires mais aussi pour leurs vertus anti-inflammatoires. Elles peuvent ainsi être indiquées pour un sportif souffrant d’asthme ou un autre sportif souffrant de douleurs lombaires, pour ne prendre que deux exemples concrets.

Les glucorticoïdes administrés par voie orale, intraveineuse, intramusculaire ou rectale sont classés parmi les substances interdites « en compétition ».

Leur usage, pendant une compétition, expose ainsi le sportif à une sanction pour violation des règles de lutte contre le dopage. Il se peut cependant que l’usage de cette substance soit justifiée par une raison thérapeutique. Dans cette hypothèse, le sportif n’encourt pas de sanction si l’usage est conforme à une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT). Cette autorisation nécessite de respecter une procédure spécifique (pour l’UCI, chapitre 4 du règlement antidopage). L’usage de la substance normalement interdite doit être postérieur à la délivrance de l’autorisation. Dans le cas du cycliste britannique Christopher Froome, inscrit sur le groupe cible de l’UCI, il conviendra de s’assurer que la procédure de délivrance de l’AUT a bien été respectée.

En ce qui concerne l’usage de glucocorticoïdes en dehors d’une compétition, par exemple pendant une période de préparation, le sportif ne commet en principe pas de violation des règles antidopage. Cependant, il faut préciser que pour apprécier la période de compétition, ce n’est pas tant la date de l’usage de la substance qui compte que la date de prélèvement. En clair, si un sportif fait usage hors compétition d’une substance qui n’est interdite qu’en compétition, il peut être sanctionné si un contrôle réalisé pendant la compétition révèle la présence de la substance interdite. A quelques jours d’une compétition importante, il peut donc être sage  de ne pas en faire usage.

Publié dans Dopage. Leave a Comment »

2013 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog.

En voici un extrait :

Un métro New-Yorkais contient 1.200 personnes. Ce blog a été visité 5  400 fois en 2013. S’il était un métro New-Yorkais, il faudrait faire 5 voyages pour les déplacer tous.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.